Transporter et éliminer ses déchets amiantés conformément à l’arrêté du 29 mai 2009

Déchets amiantés : stockage, transport et élimination

Les déchets de matériaux amiantés sont classés comme dangereux pour l’Homme et l’environnement ; leur transport et leur élimination sont réglementés.

Qu’est-ce que l’amiante ?

L’amiante est une fibre rocheuse minérale naturelle pouvant être 2 000 fois plus fine qu’un cheveu. Il a été utilisé principalement au début du 20e siècle pour ses caractéristiques de résistance mécanique, au feu, isolant thermique…

L’amiante est un produit cancérogène de classe 1A. Chez l’Homme, les fibres inhalées peuvent passer à travers les poumons jusqu’à la plèvre et former des zones de fibrose mais aussi entraîner le cancer. Les premiers symptômes d’une exposition à l’amiante peuvent se manifester 20 à 40 après.

Plus d’info sur le site de l’INRS ici

Que dit la réglementation concernant le transport d’amiante ?

Selon la réglementation du transport des marchandises dangereuses par voies terrestres (arrêté du 29 mai 2009 modifié dit « Arrêté TMD » et ses annexes), l’amiante sous forme de poussières fines est affecté à la classe 9 (matières et objets divers), dans la subdivision M1 (« matières qui, inhalées sous formes de poussières fines, peuvent mettre en danger la santé »). Cependant cette réglementation ne prévoit pas de notion de concentration.

En cas de doute, un classement par défaut du déchet amianté est autorisé sous le numéro ONU 2212, 9, GE II, le plus dangereux au sens de l’ADR.

Principe de classement ADR

Numéro
ONU
ClasseDésignation officielle
de transport
Groupe
d’emballage
UN 22129Amiante, AmphiboleI
UN 25909Amiante, ChrysotileII

Suivant la nature des déchets, la réglementation ADR spécifie la classe de danger, le code de classification, le groupe d’emballage, la nature des étiquettes, les dispositions spéciales, les instructions d’emballage.

Pour en savoir plus sur l’ADR, cliquez ici

Où peut-on encore trouver de l’amiante ?

En centrale nucléaire (CNPE), l’amiante peut se retrouver ici :

  • Dans les calorifuges, bandes bitumineuses, joints de brides ou de pompes
  • Utilisée en vrac pour les flocages, les cloisons coupe-feu
  • Mélangée à des enduits, du plâtre ou mortier-colle
  • Dans le revêtement routier (bitume), des peintures, matières plastiques ou élastomères
  • Etc.

Dans les activités des secteurs de la construction, du TP et BTP, les travailleurs peuvent trouver de l’amiante dans tous les immeubles dont le permis de construire est antérieur au 1er juillet 1997. Selon l’OPPBTP, on estime que 4 à 5 millions de tonnes de matériaux contenant de l’amiante ont été posés, projetés ou étalés (enduits, colles, peintures, revêtements, portes, radiateurs, fours, chaudières…). Plus d’infos ici

Quelles sont les solutions de stockage et de transport pour l’amiante chez Haléco ?

L’exposition à l’amiante, de courte ou longue durée lors d’activités de désamiantage, de déconstruction, de rénovation… sont des activités à risques et requièrent la mise en place et le respect de bonnes pratiques pour s’en protéger et protéger l’environnement.

Haléco vous accompagne dans vos travaux de désamiantage, découvrez nos solutions pour :
– protéger et nettoyer des locaux : bâches antipoussière, aspirateurs industriels…
– protéger les travailleurs avec des EPI : combinaisons de protection jetables de type 5, gants de protection, masques respiratoires…
– gérer et identifier les déchets amiantés en vue de leur élimination : big bags pour amiante

Vous recherchez une solution ou un produit spécifique pour travailler au contact d’amiante ? Notre Bureau d’Etudes Techniques vous accompagne avec des solutions sur-mesure répondant à vos problématiques. Contactez-nous ici !

by haleco

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *