Le geste qui peut sauver une vie : osez, votre rôle est vital

Chaque année en France, 50 000 personnes perdent la vie suite à un arrêt cardiaque.
Suite à la publication du décret n° 2007-705 du 4 mai 2007 : « Toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe (DAE) répondant aux caractéristiques définies à l’article R. 6311-14. », l’éveil des consciences à la prise en charge des arrêts cardiaques a été fulgurant en France. Depuis, le pays rattrape son retard avec le soutien de l’Etat.

 

L’arrêt cardiaque
Il existe diverses causes : insuffisance respiratoire, hypothermie, noyade, électrisation…

Lorsqu’une personne est victime d’un arrêt cardio-respiratoire, son rythme cardiaque se dérègle, sa respiration est irrégulière, elle perd conscience. 10 % de chance de survie en moins à chaque minute écoulée. Les 2 actions qui peuvent sauver sont le massage cardiaque et la défibrillation.

Les 5 minutes suivant l’accident sont primordiales. Au-delà de 10 min sans défibrillation, la victime décède.

La chaîne de survie :

 

 

 

 

 

 

Un engagement généralisé
Les collectivités s’équipent
De la petite commune à la grande agglomération, les collectivités mettent à la disposition de la population des défibrillateurs accessibles à tout moment.
On compte environ 60 000 défibrillateurs aujourd’hui sur tout le territoire.

Les entreprises emboîtent le pas
Les recommandations des médecins du travail et des CHSCT ont encouragé les entreprises à elles-aussi s’équiper en défibrillateur, tous secteurs confondus.
Les Sauveteurs Secouristes du Travail sont formés aux premiers secours. Les salariés sont sensibilisés et peuvent être initiés à l’utilisation d’un défibrillateur.

 

Le défibrillateur
Son rôle
La défibrillation consiste à délivrer un choc électrique à un coeur ayant un rythme cardiaque anormal afin de le remettre en fonctionnement normal.

Avec leur présence généralisée, chacun de nous pourrait un jour utiliser un défibrillateur automatique (DA) ou un défibrillateur semi-automatique (DSA) pour sauver une vie.

Conçu pour être intuitif, le défibrillateur guide pas à pas l’utilisateur en donnant des instructions orales, écrites et/ou visuelles claires :
– dénuder le torse de la victime ;
– positionner les électrodes à même la peau ;
– s’assurer que personne ne touche à la victime.

L’appareil analyse le rythme cardiaque. Si nécessaire, un défibrillateur automatique délivrera lui-même le choc électrique, dans le cas d’un défibrillateur semi-automatique, l’appareil accompagnera l’opérateur pour qu’il appuie sur le bouton délivrant le choc.
Certains modèles invitent l’opérateur à pratiquer un massage cardiaque et le guident.

Les plus grandes marques
Haléco a sélectionné de grandes marques afin de vous proposer des appareils fiables : Philips®, Cardiac Science®, Zoll®.

Le choix de l’équipement est important  : armoires de stockage en intérieur ou extérieur, signalétique, consommables (batterie, électrodes), trousses de secours spécial « défibrillateur »…

 

Le service Haléco
Nous proposons des sessions d’initiation à l’utilisation d’un défibrillateur et des contrats maintenance et entretien pour plus de sérénité.

by haleco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *