CHUTE DE HAUTEUR – partie 3 : La protection individuelle

Lorsqu’il n’est pas possible de déployer une protection collective, il faut adopter des EPI dédiés à la protection antichute.

Ils permettent de stopper une chute ou interdire l’accès à une zone où l’on peut tomber.

Il existe 3 types de protection :

Systèmes d’arrêt de chutes

Un système individuel de protection antichute permet de relier un travailleur à un point d’ancrage de façon à éliminer totalement le risque de chute ou à garantir un arrêt sans risque. Il est composé de :

  • un point d’ancrage : point où le système est rattaché de façon fiable
  • un connecteur : lien entre le système de liaison et le point d’ancrage
  • un harnais antichute : retient l’utilisateur et garantit un arrêt sans dommage corporel
  • un système de liaison : lien rattachant le harnais au point d’ancrage ou connecteur

Systèmes de retenue

Un système de retenue limite les déplacements du travailleur pour empêcher l’accès à une zone où il y a risque de chute.

Précautions : il ne stoppe pas une chute de hauteur, il ne permet pas de travailler en appui ou suspendu.

Systèmes de maintien au poste de travail

Ce système permet à l’utilisateur de travailler en appui ou en suspension.

Pour en savoir plus sur la protection individuelle : site de l’INRS

Pour un devis, un échange ou un accompagnement sur-mesure, contactez-nous au 04.90.39.39.66 ou à clients@haleco.fr

CHUTE DE HAUTEUR – partie 1 : Définition

CHUTE DE HAUTEUR – partie 2 : La protection collective

CHUTE DE HAUTEUR – partie 4 : Prévenir les chutes d’objets

by haleco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *