L’amiante et le désamiantage

Depuis 1997, la fabrication, la vente et l’utilisation de l’amiante sont interdites. Il est la cause directe de très nombreux cas de cancer et maladies respiratoires graves chez les professionnels qui sont la conséquence directe de l’inhalation, même occasionnelle, de fibres d’amiante

Où est présent l’amiante
Dans presque tout bâtiment construit avant 1998, nous sommes en présence d’amiante. Tous les professionnels du second œuvre peuvent être exposés :

Présence d’amiante Métier concerné
cage d’ascenseur ascensoriste
canalisation canalisateur
couverture couvreur
flocage électricien
enduit maçon
cloison intérieure plaquiste, peintre
calorifuge plombier-chauffagiste
faux plafond poseur de faux plafond
dalles poseur de revêtement de sol
joint tuyauteur

[Source : INRS – Amiante Ce qu’il faut retenir]

L’amiante dans le BTP
Il est notamment présent dans :
-des plaques ondulées,
-des dalles ou revêtements de sols,
-des faux-plafonds,
-des mortiers, colles, enduits, mastics, joints, peintures, bitumes,
-des calorifugeages et flocages qui servaient à isoler des gaines, conduits, canalisations, plafonds, cloisons.

Pour toute activité de déconstruction, rénovation, entretien ou maintenance de bâtiments datant d’avant 1997, les professionnels du BTP sont assurés d’être en présence d’amiante.

[Pour en savoir plus : INRS – Bâtiments et travaux publics, pas de travaux sans prévention]

Bonnes pratiques en présence d’amiante
Toute exposition, même courte ou occasionnelle, peut avoir de graves conséquences sur la santé du travailleur s’il n’est pas informé et préparé. Seul le respect de bonnes pratiques de prévention peut vous protéger. La première bonne pratique est d’éviter de toucher aux matériaux amiantés, ou sinon de limiter au maximum l’exposition aux poussières d’amiante. Pour cela  :

– porter une protection adaptée (combinaison de protection chimique type 5, gants étanches, masque respiratoire adapté),
– protéger les locaux de la contamination avec des bâches,
– humidifier les matériaux à percer ou à couper pour empêcher l’émission de poussières,
– utiliser des outils manuels,
– aspirer les poussières à la source avec un aspirateur à filtre absolu ou à très haute efficacité (THE),
– récupérer les matériaux amiantés dans un contenant adapté,
– en fin d’intervention : se débarrasser des protections usagées, nettoyer ses cheveux, ses chaussures, son outillage afin de ne pas déplacer la contamination dans son véhicule et à son domicile et exposer ainsi son entourage aux poussières d’amiante.

Se débarrasser des déchets amiantés
Les déchets et gravas contenant de l’amiante doivent être conditionnés dans des emballages adaptés de type big bags spécifiques et identifiés. Ces déchets amiantés doivent ensuite être éliminés dans une installation spécialisée et non mélangés aux autres déchets.

L’équipement Haléco pour l’amiante

Haléco vous accompagne dans vos travaux de désamiantage :
– protection et nettoyage des locaux : bâches antipoussière, aspirateurs industriels
– équipement de protection individuelle : combinaisons de protection jetables de type 5, gants de protection, masques respiratoires
– gestion des déchets amiantés : big bags pour amiante
– etc.

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-nous au 04.90.39.39.66

by haleco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *