Fluides, sources de pollution sur les chantiers TP

Pour une entreprise de Travaux Publics, polluer son chantier est synonyme de sanctions mais aussi de préjudices en matière d’image et de responsabilité sociétale. De nombreux matériaux, produits et substances liquides sont présents sur un chantier. Sans précautions particulières, ils sont susceptibles de polluer l’environnement suite à une manipulation, une fuite, un déversement, un accident, un nettoyage, un stockage sommaire, un transport, les eaux de ruissellement…

Des solutions existent pour empêcher ou limiter le risque de pollution :
–  une bonne organisation du chantier,
–  l’utilisation de produits moins nocifs,
–  s’équiper de matériels de stockage sécurisé pour produits neufs comme usagés,
–  s’équiper de matériels limitant les rejets,
–  sensibiliser ses équipes.

HALECO accompagne et équipe les entreprises en solutions qui permettent de limiter l’impact environnemental.

 

Les principaux fluides polluants sur chantier de BTP

1. La laitance de béton et les MES

Appelée également lait de chaux, la laitance de béton est un mélange liquide d’eau, de ciment et de fines qui remonte à la surface du béton lorsqu’il prend. Elle forme une pellicule blanche appelée « voile de ciment » à la surface du béton une fois qu’il a durci. Lors du lavage de l’outillage (pelles, truelles, seaux…), des bétonnières, des bennes ou des centrales à béton, les eaux  de lavage nécessitent d’être récupérées et dépolluées. Rejetées en l’état dans l’espace naturel ou dans les égouts, elles constituent une pollution.

Les matières en suspension ou M.E.S., elles, sont des particules fines insolubles présentes dans l’eau et d’origines diverses : minérale (sable, boue…), organique. Parmi ces particules, peuvent se retrouver des polluants. Le fait également qu’une eau soit turbide peut constituer un danger pour la vie sous-marine qui se retrouve asphyxiée ou privée de lumière, par exemple lors d’opérations de dragage.

Parmi les solutions techniques HALECO :

  NECOBAC®, station de nettoyage mobile pour outillage de chantier

– Nettoyage efficace des outils souillés de béton, crépi et plâtre grâce à la lance d’aspersion.
– Economie d’eau : les matières en suspension présentes dans l’eau de lavage sont filtrées ; l’eau débarrassée des MES est réutilisée dans le circuit de lavage.
– Laitance de béton et aux boues de lavage retenues dans le fond de la station : plus besoin d’opération de décantation.
– Retraitement de l’eau avant vidange : permet de stabiliser le pH de l’eau de lavage avant rejet.
– Mobile, elle est facilement déplaçable au plus près du chantier, même là où il n’y a pas de point d’eau.

Stations de lavage pour bennes à béton, camions-toupies

Vous recherchez des solutions pour filtrer les matières en suspension et traiter le pH ?
Nous consulter.

 
  Big bag filtrant avec indicateur de remplissage

– Big bag spécialement conçu pour les opérations de décantation de la laitance de béton.
– A positionner sous le podium de lavage, sur bac de rétention avec chandelles.
– Filtrant, il laisse passer l’eau de lavage tout en retenant le béton.
– Indicateur de remplissage : l’utilisateur s’assure en un coup d’œil du remplissage maximal supporté par le big bag.

Station de lavage mobile pour engins de chantier

Un enjeu environnemental : les eaux de lavage sont chargées de polluants du type boues, ciment, béton, huiles, gasoil…
– Bac mobile : fini les immobilisations et déplacements de machines, le lavage est réalisé sur le chantier.
– Faible coût par rapport à une zone de lavage fixe.
– Supporte le passage et le poids des véhicules.
– Rapide à monter.
– Réutilisable.
– Relier le bac à une pompe pour récupérer les eaux souillées et permettre leur traitement.

  Barrage anti turbidité

Protégez l’écosystème des rivières, fleuves ou mers lors de vos chantiers maritimes avec les barrages anti-MES.
– Avec jupe anti-turbidité qui confine les MES, et flotteurs qui retiennent les macro-déchets flottants et les hydrocarbures en surface.
– Résiste aux mouvements de houle.
– Déploiement simple et rapide.
– Réutilisable.

 

2. Les carburants et lubrifiants des engins de chantier

Carburants, huiles neuves ou usagées… peuvent être à tout moment source de pollution : lors de leur transport, stockage, du ravitaillement d’un engin, etc. Il est donc primordial de s’équiper pour limiter tout risque de pollution.

Parmi les solutions techniques HALECO :

cuves de transport, stockage et ravitaillement, pour tous types de fluides neufs comme usagés
– solutions de rétention pour une installation en intérieur, extérieur ou sous abri : bacs PE ou acier, bacs souples, bungalows, conteneurs, planchers de travail
absorbants en polypropylène ou granulés pour la récupération de fuites ou déversements, sur sol ou sur l’eau
– bioremédiation
– géotextiles
saches filtrantes et filtres pour bouches d’égout

3. Les huiles de décoffrage utilisées sur les banches à béton
Nous consulter

4. Les peintures, solvants, vernis, colles utilisées par les entreprises réalisant le second œuvre
Nous consulter

 

HALECO vous accompagne

Vous souhaitez avoir plus d’information sur une des solutions présentées ?

Vous êtes intéressé par une sensibilisation ou une formation de vos équipes ?

Vous souhaitez recevoir notre catalogue Retour d’expérience TP dans lequel nous partageons des problématiques terrain rencontrées par vos pairs et pour lesquelles nous avons trouvé une solution ?

by haleco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *