Haleco : hygiène, sécurité, environnement de travail
nullarticle(s) dans votre panier : null €
Panier - Configurer mes listes
  S'identifier - Ouvrir un compte
Accueil > Sel de déneigement

Dossier : Sel de déneigement

Quelles techniques de déneigement choisir ?

sel de deneigement

A l'approche de l'hiver, il est important pour la sécurité de tous d'anticiper les éventuelles chutes de neige et ainsi de choisir les techniques de déneigement les mieux adaptées en fonction de ses besoins.

De plus, selon l'arrêté interpréfectoral 3.04 du 27 octobre 1937 :
Les riverains des voies publiques sont tenus de dégager leur trottoir dans les plus brefs délais, après un début de chute de neige ou après formation de verglas.

Les sels de déneigement sont largement employés pour limiter les risques de verglas, accélérer la fusion de la neige et ainsi garantir la circulation des véhicules. Ce type de fondant routier présente le meilleur rapport efficacité/coût.

La qualité des sels de déneigement fait l'objet d'une Norme française (AFNOR NF P98-180) qui spécifie les caractéristiques des chlorures de sodium utilisés comme fondants routiers.

Ainsi, leurs conditions d'utilisation sont de mieux en mieux maîtrisées. La France fait de gros efforts pour limiter la quantité de sel utilisée et ses répercussions sur l'environnement, lesquels sont récompensés aujourd'hui (réduction de 20 à 25 %).

A - Informations techniques sur le déneigement

A1 - Déneigement mécanique/manuel

En cas de chutes de neige abondantes, il est primordial de dégager la chaussée rapidement. Malgré l'action des machines ou des hommes, il reste toujours une fine couche de neige qui doit être éliminée par d'autres moyens comme l'épandage d'abrasifs ou l'utilisation d'abrasifs.

A2 - Epandage d'abrasifs (sable, gravillons, pouzzolane)

Ils ne sont utilisés qu'en cas de chute de neige ou de verglas et non pas comme moyen de prévention. Le sablage désigne normalement l'épandage de sable ou plus généralement ce que l'on désigne sous le terme d'abrasifs (gravillons, pouzzolanes, etc..).
Attention toutefois, ces produits ne permettent pas de faire fondre la glace, ils sont censés simplement améliorer l'adhérence du pneumatique sur la neige. Ils présentent certaines problématiques telles que leur récupération, leur manque d'efficacité.

A3 - Utilisation fondants (sel de déneigement)

Les fondants peuvent être utilisés de différentes façons :

- unique soit sous forme solide en grains ou granules plus ou moins grosses, soit sous forme liquide (saumure) directement déversé ou pulvérisé ;
- multiple en particulier par l'association des deux formes liquides et solides (technique dite de la bouillie de sel par exemple).

La forme la plus courante utilisées sur le réseau ordinaire est le NaCl solide (objet d'une norme NF P 98-180) : le chlorure de sodium NaCl. Il constitue l'essentiel des fondants utilisés en France (>99,5%). La consommation varie de 400 000 à plus d'un million de tonnes par hiver. Il a un effet rapide pendant plusieurs heures et agit jusqu'à - 8°C.

Il constitue l'essentiel des fondants utilisés en France (>99,5%). La consommation varie de 400 000 à plus d'un million de tonnes par hiver. Il a un effet rapide pendant plusieurs heures et agit jusqu'à - 8°C.

ATTENTION :
Le salage ne doit intervenir qu'après évacuation de la neige par raclage, uniquement pour aider à faire fondre le reliquat de neige tassée que le passage de la lame n'aura pas éliminé.

Il existe deux types de salage :

Salage préventif ou pré-curatif (c'est-à-dire devant intervenir avant l'apparition de la glace) : empêche la formation de verglas et permet de réduire les quantités de sel épandues pour ainsi mieux préserver l'environnement.

Salage curatif : fait disparaître la neige, que l'on peut assimiler à de la glace.

Dosage et techniques d'épandage du sel :

Il est important de bien adapter les dosages et de bien choisir les techniques et le matériel d'épandage selon vos besoins pour protéger les chaussées et surtout l'environnement. Un seul kilo de sel permet de traiter une surface de 30 à 40 m2 !

La technique de la bouillie de sel s'est généralisée en France depuis une dizaine d'années sur les grands axes. Cette technique, qui consiste à mouiller le sel en grains par de la saumure, agît plus vite et à plus basse température. Pour accélérer le rôle du sel, on apporte une fraction de ce sel (en général 30%) sous forme de saumure (sel dissous dans l'eau). Il faut savoir en effet que ce n'est qu'une fois dissous que le sel est efficace, que l'on soit en préventif ou en curatif. La saumure permet donc de protéger immédiatement la chaussée contre la formation de verglas (ou d'attaquer ce dernier si l'on intervient en curatif), puis son action sera complétée dans le temps par le sel en grain épandu, le temps que celui-ci se dissolve.

Stockage du sel de déneigement

Il est primordial de ne pas se laisser surprendre par l'arrivée des premières chutes de neige et pour cela il faut bien penser à se constituer un stock de sécurité et à se réapprovisionner pendant la saison.

Comment entreposer le sel de déneigement ?

Concernant le sel en sacs sur palette ou non, la meilleure option reste le stockage sous hangar ainsi il peut se conserver indéfiniment. Si ces derniers sont entreposés à l'extérieur, bien penser à les recouvrir avec une bâche étanche et opaque. Pour le sel en vrac, il est recommandé de le déposer sur une surface étanche (plate-forme d'asphalte ou de béton par exemple), afin d'éviter toute infiltration dans le sous-sol, et de le bâcher. S'il est stocké trop longtemps à l'extérieur à l'air libre, il risque de se détériorer plus rapidement.

Sel de déneigement et environnement :

Un dosage juste, une bonne qualité de produit, un lieu, mode de stockage et matériel adaptés, associés à un traitement préventif et à l'utilisation de saumure sont autant d'éléments qui permettent d'assurer la circulation et d'éviter un surcoût inutile tout en minimisant l'impact sur l'environnement. Outre son efficacité, sa disponibilité, son faible coût, le sel est le fondant routier qui présente le moins d'effets secondaires indésirables possibles (vis-à-vis de l'homme, des infrastructures et bien sûr de l'environnement).

B - Liens sources et informations supplémentaires sur le sel de déneigement

Le site métier des professionnels de la viabilité hivernale » http://www.viabilite-hivernale.equipement.gouv.fr/
Bibliothèque municipale de Lyon » http://www.guichetdusavoir.org/ipb/
Comité des Salines de France » http://www.salines.com/
Association pour le sel au service de la viabilité hivernale » http://www.asselvia.fr/asselvialesinfostechniques.html

Site web

L'offre Haléco
Plan du site
Demande d'information
Commande express
Commander un catalogue
Aide à la 1ère commande
Qui sommes nous

Présentation
Nos engagements
Implantations
Certifications
Autres sociétés du groupe
Recrutement
Services +

Comment commander
CGV
La livraison
Le paiement
La garantie 100%
Sécurité
Solutions e-commerce
Bon de commande
Aide

Aide générale
Contacts
Conseils d'experts

Support technique
Diagnostic sur site
Formations
Solutions personnalisées
Service export
N° d'urgence
Espace Info

Liens partenaires
Agenda
FAQ produit
Pages thématiques
Dossiers techniques
Aides au choix
HALECO SA - 1951, avenue d'Orange CS30103 84275 Vedene Cedex - Tél : 04 90 39 39 66 - Email : clients@haleco.fr
Suivez HALECO sur : Twitter - Facebook - Google - Youtube ou sur notre Blog - Haladjian - Sel déneigement - Défibrillateur
Haléco, le spécialiste des produits hygiène, sécurité et environnement en Europe. Livraison en 12 à 48h. 5 000 références disponibles en stock.
Groupe Haladjian - Tous droits réservés 1962/2014